Article lu 137 fois

Jour 1

Salut moi c’est Amandine. Je suis lycéenne au Japon à l’académie Higth Skool. Je viens juste d’arriver. Je me suis renseignée sur ma nouvelle école et voilà ce que j’en ai tiré :

Apparemment, il y aurait une meurtrière dans la classe 2-1… Bon, je vais pas trop l’embêter. Sinon il y a un groupe de filles et un de garçon qui restent près de la fontaine au centre de l’établissement. Tous les élèves ont l’air sympathiques. 

Aujourd’hui C’est mon premier jour. Midori Gurin (chef du club de jeux vidéos), Oka Ruto (chef du club de sciences paranormales), Budo Masuta (chef du club d’arts martiaux) et Kokona Haruka (chef du club de cuisine) m’ont accueillie en me proposant de rejoindre leur club. Midori avait l’air gentille alors j’ai rejoint le sien. Je ne m’étais pas trompée sur elle. Cette fille est vraiment sympa! On a plein de points en commun:

Elle adore les jeux vidéos, elle est une fan de mode, elle a même customisé son uniforme! En plus elle est trop jolie : elle a les cheveux verts, des yeux verts, des collants verts et même, une coque de téléphone verte à paillettes! En même temps, Midori veut dire “vert” en japonais. Je crois que c’est sa couleur préférée.

A 8h30, les cours commencent. Là, il est 7h45. Pendant ce temps, je vais jouer au club avec Midori. Elle me montre des jeux japonais. Je galère un peu car tout est écrit en anglais. Je suis bilingue français-japonais mais mon anglais est pourri… Ma nouvelle amie me traduit tout. Il est 8h20, Midori me montre ma classe, la 2-1 (comme la meurtrière!). Elle, elle est en 3ème année, en classe 3-2. Les cours sont longs. Soudain mon stylo tombe. je me baisse pour le ramasser, mais le garçon à côté de moi me le redonne. Qu’est-ce qu’il est beau!

Il a les cheveux verts comme Midori, tirés en arrière et en épis sur les côtés. (Ca lui va trop bien!) Il porte magnifiquement bien l’uniforme du lycée. Je ne le vois pas mais il me tend mon stylo.

– Tiens!

– Oui pardon, merci!

Il me rend mon quatre couleurs, je suis sous le charme.

Midori Cheveux Verts, m’a donné rendez-vous à 13h10 sur le toit du lycée (oui, il est accessible) pour déjeuner. Quand j’arrive pile à l’heure, elle n’est pas encore là. Je m’assois sur un banc en l’attendant. Deux filles au cheveux roses se dirigent vers moi.

– Pousse toi la nouvelle, ici, c’est notre banc!

– Mais j’attends Midori!

– Elle viendra pas, cette fille passe son temps sur ses écrans. Allez, sors-toi! m’affirme l’une des deux adolescentes.

Je me lève poliment et m’assoie plus loin. A 13h25, Midori arrive enfin.

– A ben, enfin! T’as fait quoi? On a plus que cinq minutes pour manger!

– Désolé! Les cours m’ont retardé… T’as emmené un bentô?

– Non, un sandwich. Au thon crudités.

On commence à prendre notre déjeuner. Je lui parle des deux filles qui m’ont virée du banc tout à l’heure.

– Celles là? me demande -t -elle en pointant du doigt deux lycéennes qui mangent sur un banc. J’acquiesce et elle me donne des détails.

– C’est les sœurs jumelles Basu. Elles restent quasiment tout le temps ensemble. Elles sont arrivées il y a 3 ans, comme moi. C’est horrible comme elles se maquillent, on dirait des voitures volées!

Je lâche un gloussement discret et demande aussitôt :

– Et elle, qui c’est?

– Tu ne te souviens pas, c’est Oka Ruto, la chef du club de sciences paranormales qui t’a accueillie ce matin. Elle est super bizarre : elle croit que les sœurs sont des êtres démoniaques, genre vampires ou fantômes…

– Ah, ok… Il faut que je te dise un truc : tout à l’heure, j’ai fait tombé mon crayon et je suis tombé nez à nez avec…

La cloche sonne.

– Bon, ben je te dirai plus tard! ai-je lâché en me précipitant vers la porte de sortie.

Je me dirige immédiatement vers ma classe. Je suis en retard! Je m’excuse et rejoins discrètement ma place. La professeur annonce que nous avons sport. On descend dehors sur la piste d’athlétisme. Elle est immense! Elle fait le tour d’une colline. Sur cette colline il y a un cerisier et autour, des roses. Rien de plus romantique que cet endroit… Apparemment, c’est un cerisier de confessions. Je m’explique : si une fille confesse son amour à son amour, il acceptera forcément. Après, ce n’est qu’une simple légende. J’espère que j’aurais ma chance avec le garçon aux cheveux verts!

Bref. Il y a plein de monde, toutes les classes sont réunies pour faire sport. On nous demande de se mettre par deux, je fonce vers Midori, ma seule amie pour l’instant.

– Merci de faire des binômes mixtes, s’il vous plait. demande la professeur alors que j’étais déjà sur mon trente et un avec ma coéquipière.

Mon regard croise rapidement celui du garçon aux cheveux verts. Midori se dirige vers lui en poussant tout le monde sur son passage.

– C’est le plus beau garçon du lycée, il est dans ta classe, non? m’hurle t-elle.

Elle fonce droit sur lui mais le garçon l’évite et viens vers moi.

– Tu veux bien faire équipe avec moi? me demande t-il poliment.

– Je crois que Midori veut se mettre avec toi…

– Tu ne lui diras pas, mais je la trouve trop collante, elle me suit partout! me chuchote-t-il. Alors, tu veux bien?

Je lache un oui incertain. Midori me lance un regard noir.

On commence à courir, je suis un peu plus lente que lui alors il me tient par la main.

– Comment tu t’appelles? me demande-t-il soudainement .

– Amandine et toi?

– Hayato. Tu es française?

– Oui. Et je suppose que tu es japonais.

– Je peux te parler français, alors. me dit-t-il dans ma langue.

– Tu parles français?

– Oui un peu…  J’ai appris en 1ère année.

Nous finissons tranquillement le tour de l’arbre sur la colline, main dans la main.

– Très bien, très bien, les enfants. Maintenant, séparez les filles et les garçons. Filles à droite et garçons à gauche. Mettez-vous face à face, nous allons faire un petit jeu.

La prof de sport nous explique ce fameux jeu. Il est simple et amusant. Chacune son tour, une fille choisit un garçon et lui fait faire un étirement? Ensuite, on échange, c’est aux garçons d’étirer les filles. Ca ressemble au jeu du miroir.

Après, on est allé au gymnase faire une partie de basket et les garçons sont allés faire du karaté dans la salle d’arts martiaux avec M. Kusakabe, le prof de judo et de karaté. Les cours finissent à 15h30. Chacun rentre chez soi ou rejoint son club s’il en a un. Midori boude toujours. En même temps, j’ai passé toute l’après-midi avec le garçon de ses rêves… Il adore l’art, d’ailleurs, il m’a dit qu’il me peindra une toile.

Au club, Pippie et Ryuto me montrent de nouveaux jeux. Pippie me prête un jeu pour que je le teste chez moi, elle dit qu’il y a un problème sur sa console et que le jeu bugge à la fin. Il s’appelle Yanvania.

Quand je descends changer mes chaussures, j’apperçois un garçon sur le rebord de la fontaine, il lit un livre. Une troisième année l’espionne cachée à moitié derrière un cerisier. Je la reconnais, elle fait partie de la bande de filles. C’est celle qui a les cheveux violets coiffés en drings. Je décide de la laisser et de ne pas fourrer mon nez dans ses affaires cette fois-ci.

Je rentre donc tranquillement chez moi par le chemin de terre le plus court. De loin, j’aperçois Hayato, il parle à une fille.

Bien compris
Bien écrit
Bon sujet

Coup de coeur